Liberté religieuse

La liberté religieuse n’est pas seulement une liberté privée. La liberté religieuse signifie que tout homme peut et doit suivre sa conscience. Mais elle n’est pas simplement un droit privé pour des personnes privées. Pas plus que l’homme social, l’homme religieux ne vit isolément : il reçoit, célèbre, exerce sa foi avec d’autres. Cela suppose de reconnaître des droits au bénéfice des communautés religieuses : de s’organiser elles-mêmes, de célébrer leur culte, de proposer leur message à d’autres hommes mais dans le respect des règles du débat.