François, le pape des pauvres

Bayard, 10/04/2013, 188 p., 16 euros
Andrea Tornielli, journaliste au site Vatican Insider
François, le pape des pauvres

À partir de rencontres régulières et amicales avec Jorge Mario Bergolio - alors archevêque de Buenos Aires - à l'occasion de ses voyages à Rome, Andrea Tornielli, journaliste à La Stampa et sur le site Vatican Insider, dresse en 187 pages un vivant portrait du pape François. L'auteur souligne particulièrement l'amour des pauvres et la simplicité du nouvel évêque de Rome. Celui-ci explique pourquoi il a choisi le nom du saint d'Assise : "C'est l'homme qui nous donne cet esprit de paix, l'homme pauvre… Ah, comme je voudrais une Église pauvre et pour les pauvres !"  Il exprime son attachement à la valeur du travail à partir de l'expérience qu'il en a eue dès l'âge de 13 ans et raconte simplement sa vocation quelques années plus tard. Il est entré dans la Compagnie de Jésus "qui était l'avant-garde de l'Église". Il rappelle sa devise "Lui faire miséricorde et le choisir",  dont le message est : "Sache que quelqu'un t'aime, qu'Il t'appelle par ton nom, qu'Il t'a choisi. L'unique chose qu'on te demande, c'est de te laisser aimer."

Après avoir expliqué les positions prises par Jorge Mario Bergolio comme provincial des jésuites en Argentine sous la dictature de Videla et les choix pastoraux de l'archevêque de Buenos Aires, l'auteur s'interroge sur les dossiers qui attendent le nouveau pape. Pour conclure, le journaliste revient sur sa simplicité de vie et sa dévotion pour sainte Thérèse de Lisieux. Ce portrait est avant tout celui d'un pasteur.

Catherine Granier