facebook
19 mars 2019

Vers le Synode pour l'Amazonie (2)

Synode pour l’Amazonie : le processus synodal se poursuit

Noëlie Djimadoumbaye, Religieuse xavière, membre du Ceras

Vers le Synode pour l'Amazonie (2) Pierre Pouliquin, creative commons 2.0, Flickr

Du 25 au 27 février 2019, s’est tenu au Vatican un séminaire en préparation au Synode spécial pour l’Amazonie qui a vu la participation de quelques  80 personnes parmi lesquelles sept présidents des Conférences épiscopales de la région amazonienne (Antilles, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela). L’initiative d’un séminaire, une grande nouveauté dans le processus synodal, témoigne de la volonté du pape François de consulter le peuple et d’écouter et d’impliquer le plus possible toutes les catégories socio-ecclésiales. C’est au cœur de ce séminaire que la date du synode a été annoncée : il se tiendra du 6 au 27 octobre 2019.

Ce séminaire avait pour thème : "Vers le Synode spécial pour Amazonie: dimension régionale et universelle". Le titre souligne la dimension universelle de ce synode régional. Le Cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques, se référant à l’enseignement sur le Corps mystique chez Saint Paul (1 Cor 12:26), déclare qu’ « Il ne peut y avoir de problème qui, à proprement parler, ne concerne qu'un territoire et exclurait tous les autres. Cela serait contraire à la nature même de l'Église ». Le Cardinal invite ainsi à une communion active de toute l’Eglise universelle autour de la question amazonienne au-delà des questions spécifiques et complexes qui émanent de la réalité particulière de cette région. Pour montrer la portée universelle de ce synode spécial, le Cardinal Lorenzo Baldisseri pointe trois enjeux majeurs de synode qui peuvent trouver un écho dans les autres Eglises particulières.

L'inculturation de l'Évangile : pour le Cardinal Lorenzo Baldisseri, l’inculturation est « l'incarnation du message chrétien dans les expressions culturelles et spirituelles des peuples ». En cela, elle constitue un défi pour toutes les Eglises particulières dans un monde en mutation rapide. Cette inculturation est une invitation à prendre en compte la sagesse et la riche tradition de tous les peuples, notamment celles des peuples indigènes comme le recommandait le pape François à Puerto Maldonado (Pérou) en janvier 2018. Cela fait aussi écho à sa réflexion dans Evangelii Gaudium où il fait de la notion de culture un élément clef d’actualisation et de déploiement de celle de Peuple de Dieu. En effet, le Peuple de Dieu constitué de tous les baptisés, laïcs et clercs (LG 9-12), s’entend aussi de tous les peuples de la terre dans la diversité de  leurs cultures (EG 115-118).  Abondant dans le même sens, le cardinal Claudio Hummes, président du Réseau ecclésial panamazonien (REPAM) fait remarquer que la catholicité ne peut faire l’économie de la diversité culturelle de l’ensemble du Peuple de Dieu : « Dans l’Eglise nous devons marcher unis, comme amis et frères, en respectant nos diversités. Valoriser toutes les cultures, non seulement la culture occidentale, mais aussi celle des peuples indigènes de l’Amazonie, qui n’est pas une menace à l’unité de l’Eglise mais qui l’enrichit, parce qu’une seule culture ne peut pas épuiser ni représenter la richesse de l’Evangile. ». Ainsi, l’un des objectifs de ce séminaire, et plus largement de ce synode, est de faire œuvre de guérison - car bien souvent, le processus d’évangélisation a été violent –, de reconnaître et de prendre en compte la sagesse et la richesse culturelle des peuples indigènes pour une Église  au visage amazonien.

La question indigène et la coexistence entre différentes populations : l’une des préoccupations soulevée par la question des peuples indigènes concerne la cohabitation entre les peuples autochtones et les autres populations, en l’occurrence dans les villes. En effet, avec la destruction de leur habitat, les peuples indigènes sont de plus en plus contraints de migrer vers les centres urbains. Ce qui n’est pas sans poser la question de la mixité sociale. Le Cardinal Lorenzo Baldisseri souligne à juste titre que cette question de la cohabitation est pertinente pour toutes les autres régions du monde confrontées au phénomène mondial des flux migratoires

L’écologie intégrale : diverses réflexions scientifiques ont mis en lumière la dimension universelle du problème écologique et dans l’Encyclique Laudato si’, le Pape François a longuement insisté sur le lien entre les dynamiques locales et mondiales de l’écologie. Le document préparatoire du synode stipule qu’à partir de la situation particulière de l’Amazonie, les Pères synodaux étendront leur réflexion aux autres biomes tels que le bassin du Congo, les forêts tropicales de l'Asie-Pacifique ou le bassin aquifère du Guarani.

Ces trois points montrent bien les ouvertures possibles à l’universel d’un synode régional aussi bien pour des questions ecclésiales, pastorales, sociales qu’écologiques. Outre cet enjeu, trois autres priorités se dégagent de ce séminaire : la question des peuples autochtones, la coresponsabilité effective des laïcs, la valorisation de la place particulière des femmes et de la vie consacrée sur le territoire. Le cardinal Lorenzo Baldisseri parle de renouvellement d'une stratégie d’évangélisation, de nouveau paradigme apostolique. En clair, il s’agit de se mettre dans le processus de Conversion et de Réforme pastorale tel que le pape François l’articule dans Evangelii gaudium (EG 25-33).

 

Pour aller plus loin :

L’appel d’un évêque brésilien suite à un conflit agraire meurtrier : https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2019-01/bresil-conflit-agraire-mato-grosso.html

Mgr Lafont: éveiller une conscience planétaire à l’urgence amazonienne : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-01/synode-amazonie-pape-francois-lafont-guyane.html

JMJ : les peuples indigènes alertent sur les dangers qui les menacent : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-01/jmj-panama-interview-indigene.html

Le Pape François encourage le Forum International des peuples indigènes : https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2019-02/pape-rencontre-peuples-indigenes-fida.html

AMAZONIE: Des nouveaux chemins pour l’Eglise et une écologie intégrale. Document préparatoire version populaire : http://redamazonica.org/wp-content/uploads/DP-Fr.pdf

Site du synode pour l’Amazonie : www.sinodoamazonico.va